DEZODPROMOMUSIC
Non classé

Dossier Justice| Info dernière heure

La police “devrait avoir honte”, a déclaré “le chef de gang” Arnel

Photo prise en novembre 2018 lors d'une opération visant à capturer Arnel Joseph
Photo prise en novembre 2018 lors d’une opération visant à capturer Arnel Joseph

Arnel Joseph, présumé chef de gang recherché par les autorités policières a fait cette gênante déclaration ce matin sur les ondes de Radio Méga, au moment où la nouvelle de son arrestation ameutait la toile.

Tôt ce matin du 4 avril, la rédaction de Loop Haiti était informée de sources fiables qu’une opération en vue d’arrêter Arnel Joseph était en cours, à Marchand Dessalines. Les efforts de contacter le Porte-parole adjoint Gary Desrosiers ainsi que Michel Ange Louis-Jeune, commissaire promu nouveau Porte-parole, étaient vains, mais nos contacts confirmaient des coups de feu dans la zone.

Bilan: deux agents de police blessés, deux jeunes écoliers transportés d’urgence à l’hôpital victimes au cours de cette énième tentative des forces de l’ordre pour mettre la main au collet de cet homme. Il a été vu menant une troupe d’hommes armés dans la localité Poste Pierrot, section de Marchand, selon une station de Radio de Port-au-Prince.

Quelques heures plus tard, Arnel est intervenu par téléphone sur les ondes de Radio Méga. Cet homme, acclamé par les habitants du Village de Dieu pour son altruisme et son engouement à venir en aide aux démunis de ce quartier pauvre, et qui a trouvé refuge dans le département de l’Artibonite, a affirmé haut et fort que cela fait longtemps qu’il défie la police.

« Ils devrait avoir honte. Ils savent (les policiers, ndlr) comment me joindre au téléphone jour et nuit. Ensuite, j’utilise un téléphone pour parler avec vous », a-t-il lâché pour signifier que les autorités auraient pu le localiser. De sa voix trainante et cabossée, il a enfoncé le clou en poursuivant : « Ils (les policiers, ndlr) veulent me tuer pour être promus, avoir un visa et voyager ».

A la question s’il lui arrivait d’être trahi par des siens, il a répondu que oui, mais que tous ceux qui le trahissent doivent tomber sur le champ.

Questionné sur la provenance de son arsenal, Arnel a indiqué en passant qu’il n’a pas d’armes du gouvernement entre ses mains. « Ce sont mes armes que j’ai acheté avec la sueur de mon front. Je suis un soldat. Je défends ma vie. Je veux qu’on me laisse en paix », a-t-il martelé, menaçant, au cours de sa prise de parole, de bloquer la route nationale si la police continue à le traquer.

Related posts

Remix La Dessalinienne-Dj Snake Haïti

Dezod

Tout pa menm-Jperry feat K-dilak (Official Audio)

Dezod

Krèy by verite click-new song

Dezod